Pratiques Collaboratives

Le programme DOMINO sur le Pays de Châteaubriant

Compte-rendu réunion du groupe de travail « DOMINO » du jeudi 24 septembre –
Conseil de Développement Pays de Châteaubriant
Organisation de la réunion :
Les participants étaient réunis autour de 4 table par groupe de 3 à 5 personnes et après devaient collectivement
répondre aux questions suivantes. Les réponses notées ci-dessous sont issues de la restitution faite oralement par
chaque rapporteur de table.
Parallèlement et individuellement chacun devait compléter une fiche. La restitution est faite dans le tableau page3.
1/ Qu’est-ce qui vous intéresse dans le programme proposé ?
– Connaitre localement l’existant (notamment les réseaux)
– S’inspirer de ce qui se faire ailleurs/essaimage
– Porter un regard sur…
– Etre vigilant aux limites/dérives
– Les possibilités de développement sur le territoire
– Identifier/recenser
– Mettre en valeur accessible à tous
– Mutualisation associative pour créer des emplois
– Partage des savoirs, reconnaissance individuelle et valorisation des personnes quelque soit leur milieu social.
2/ Qu’est-ce que sont pour vous les pratiques collaboratives ?
– C’est « associatif » au sens ou l’on s’associe (≠ statut)
– Un échange de partenariats
– Cela favorise les démarches participatives
– Définir l’économie collaborative et en particulier les différents niveaux : à quel niveau on se situe ?
– Si recensement Qu’est ce qu’on recense ?
– L’idée d’avoir un service équivalent en ayant moins d’argent (idée qu’un Service Public pourrait être remplacé par
une association ?)
– Mutualisation/Solidarité
– Proposition collectives d’amener un service à une population qui a des besoins
– Prises de décisions non hiérarchiques (dimension horizontale)
– L’économie collaborative/Economie sociale et solidaire (lien ?)
– L’économie collaborative n’est pas que commerciale / l’ESS est plus idéologique ?
– Apporter/offrir/échanger
3/ Quels enjeux identifiez-vous sur le territoire ?
– Répondre aux problématiques budgétaires des collectivités territoriales (enjeux de services / maintien de services
équivalents)
– Identifier des besoins insatisfaits (ex : la mobilité, pourquoi on a à se déplacer ?)
– Peut être que les pratiques collaboratives peuvent éviter de se déplacer
– Idée de localiser les activités (ex : bois de chauffage)
– Méthodologie pour mettre en place dynamiques collaboratives et pour y participer (faire connaître premier
moyen pour ceux qui voudraient y participer ou pour ceux qui voudrait créer quelque chose)
– Lancer une dynamique de soutien pour le territoire
– Visibilité/soutien par l’ensemble des acteurs territoriaux – reconnaissance
– Avoir un service équivalent avec moins d’argent : accès aux services et financement pour lancer des activités
– Réflexion sur un statut particulier pour les entreprises solidaires – statuts pas adaptés
– Solutions alternatives à l’économie actuelle
2
– Services de proximité (ruralité)
– Conserver les emplois et en créer de nouveaux
– Créer du lien social (personnes isolées)
– Impact sur l’environnement
– Faciliter la vie des personnes
– Créer une dynamique locale
– Comment crée de la richesse et de l’emploi ?
– Mettre en valeur le mieux vivre en milieu rural
Synthèse/Les 3 enjeux retenus et identifiées par le groupe de travail :
– les services : maintien, accès, localisation (mobilités), ruralité
– Créer une dynamique collaborative sur le territoire : participation, soutien, visibilité, reconnaissance
– Créer du lien social, mettre en valeur le « mieux vivre »

Lettre d'informationRevue de presseFacebookContactez-nousAbonnez-vous